C'est officiel : les agents de la CIA n'ont plus le droit de faire n'importe quoi sur les prisonniers (en particulier soupçonnés de terrorisme) pour leur soutirer des informations. On pense immédiatement à Guantanamo ou Abou Ghraïb. George W. Bush vient de signer un décret interdisant meurtres (!), tortures, mutilations et traitements cruels ou inhumains. Il garantit également aux prisonniers nourriture, abris, habillement et soins médicaux.

Ah, mais alors, ça veut dire qu'avant c'était pas comme ça ?

« Le porte-parole de la Maison Blanche, Tony Snow, a éludé la question disant simplement qu'elles [ces règles] le seront désormais. »

Mmmh... Joker donc. Bon, mais est-ce que ça veut dire que maintenant, les États-Unis vont appliquer les conventions et traités internationaux concernant les droits de l'homme (notamment la Convention de Genève) ?

« En dépit du nouveau décret, le président américain ne se sent pas lié par les Conventions de Genève qu'il entend interpréter à sa guise, en ce qui concerne les combattants ennemis. »

Sans commentaire...

[Source : RFI]